A défaut d'une toile blanche, je me sers comme support de départ d'une plaque de résine transparente que je coule moi-même.  Je dessine ensuite le motif en incisant la plaque de résine à l'aide d'un pyrograveur. Puis, je dépose dans ces incisions des  pigments dilués, afin de révéler les différents motifs. 

J’ai créé cette technique afin d’allier la pratique d'un sculpteur : incision, moulage du support, pyrogravure… avec l'état d'esprit d'un peintre, c'est-à-dire la fabrication d'une image. 
Cette situation médiane entre la sculpture et la peinture me permet une expression plus libre, conforme à mon attente artistique. 

La couleur dominante est le noir, je m’en sers pour cacher certaines formes, et ainsi susciter une atmosphère à la fois mystérieuse et crépusculaire.